A partir de 1941, sous la direction du chanoine LIEUTIER, directeur diocésain de l'Œuvre des vocations ecclésiastiques depuis 1926, paraît chez Bloud & Gay, une collection intitulée :
                                   « Belles vies sacerdotales ».

 

La quatrième de couverture précise son objectif :
 

   « Cette collection présentera des figures de prêtres de chez nous. Non des figures exceptionnelles, ni des vocations extraordinaires, mais des prêtres tels que nous les rencontrons dans la vie de nos paroisses et de nos œuvres et dont nous ne soupçonnons pas toujours la noblesse, l’influence, la grandeur. »
 

     Les deux premiers titres sont :
     - Un vicaire de banlieue : l’Abbé Daniel JOËSSEL
     - Un professeur de séminaire : l’Abbé Charles ANDRÉ.
     Ces deux premiers titres, -il y en aura onze en tout-, seront très vite épuisés.

 

    Un autre prêtre, contemporain de Daniel JOËSSEL, vicaire lui aussi à Asnières à Saint- Joseph-des-Quatre-Routes, donnera sa vie sur le front, au même moment : Jean GLATZ.
 

     Cette biographie sur l’abbé JOËSSEL, envisagée dans les jours qui suivent l’annonce de la mort et écrite dans l’année, est un document irremplaçable. L’auteur, contemporain de l’abbé JOËSSEL, a pu rencontrer et interroger de nombreux témoins de sa vie et de son ministère. Elle fourmille des témoignages vivants, encore tout frais, de tous ceux, prêtres et laïcs, qui l’ont connu de près ou de très près, depuis longtemps ou au cours des derniers mois de sa vie, pendant la guerre.

A_edited.png
B_edited.jpg
C.PNG
D_edited.jpg
E.PNG
F.PNG
G.PNG
H.PNG
I.PNG
J.PNG
K.PNG